ENVIRONMENT ACOUSTICS

Comment fonctionne un masque sonore

26/08/2019

Comment fonctionne un système de masquage de sons?

Le principe du masquage de sons n'est pas "d'aspirer" les bruits ambiants mais bien de les rendre moins perceptibles à l'oreille, en diminuant leur dynamique. Il en résulte une impression de calme favorisant une grande concentration, voire la confidentialité la plus totale.

Tous les jours, vous expérimentez le principe du masquage: fontaine ou jet d'eau, vagues à la mer...

Comme représenté par l'animation ci-dessous, le principe du masquage de sons consiste à diffuser un spectre acoustique non-signifiant dans l'espace à traiter, à un niveau semblable au niveau qui y règne. Le paysage acoustique de l'espace devient alors continu, semble plus feutré; tout bruit de niveau plus faible sera noyé dans le spectre de diffusion.

Il faut bien comprendre qu'on ajoute pas d'énergie sonore supplémentaire, mais qu'on la stabilise en remplissant les "creux" du paysage acoustique. Comme le spectre émis ne contient pas d'information particulière, il est très vite oublié par le cerveau, qui ne se rend pas compte de sa présence.


Y a-t-il des risques pour la santé des personnes en présence d'un système de masquage?

De nombreuses personnes imaginent que l'installation d'un tel système amène des risques pour leur santé. A la suite d'une présence sur le marché nord-américain de plus de 25 ans, aucune étude scientifique n'a pu établir la moindre relation entre un problème de santé et le masquage. Ceci s'explique très facilement:
- les niveaux sonores utilisés sont très bas
- le spectre diffusé est non-signifiant
- le réglage doit être fait de manière à ne pas pouvoir identifier la position des diffuseurs

A l'opposé, les études concluent généralement à un effet bénéfique sur la santé des personnes en présence d'un masquage sonore. En effet, de tels systèmes, s'ils sont de bonne qualité et correctement réglés, diminuent le stress de manière sensible, par l'installation d'une ambiance de travail plus sereine.


Quels sont les différents systèmes de masquage sur le marché?

Trois types de systèmes existent: les sytèmes centralisés, et les systèmes décentralisés analogiques et digitaux.
Les trois animations ci-dessous présentent les particularités de réglage de chacun de ces trois types.
 
Appuyez sur le bouton en bas à droite de chacune pour lancer l'animation, puis pour visiter d'autres espaces (bureau fermé, salle de réunion).

Premièrement, le système centralisé.
Un générateur unique est relié à tous les haut-parleurs, et un seul réglage est possible.
On peut donc obtenir un spectre parfaitement réglé en un point de l'espace, mais tous les autres endroits couverts n'obtiendront qu'un réglage médiocre voire mauvais.


 

Ensuite, le système décentralisé analogique.
Chaque unité est réglable en niveau et en contour, indépendament des autres.
Le spectre émis sera satisfaisant en chaque point de l'espace, mais pas parfait car le réglage est limité en finesse.


 

Enfin, le système décentralisé digital.
Chaque unité est réglable en niveau et en contour, indépendament des autres, et avec un niveau de finesse très élevé.


 

 
Page suivante >
Vous êtes ici: Index > Masquage sonore > Comment ça marche?